Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Fidelity Bank revient sur le marché des eurobonds avec Afreximbank et lève 400 millions de dollars

Un coup de maître pour la CEO de Fidelity Bank PLC, Mme Nneka Onyeali-Ikpe, l’une des rares femmes africaines à diriger une banque. Avec plus de trois décennies d’expérience et un parcours dans plusieurs institutions dont Standard Chartered Bank et Zenith Bank, la dirigeante de l’une des banques les plus cotées au Kenya a réussi à lever 400 millions USD entre le 21 et le 28 octobre.
L’African Export-Import Bank (Afreximbank) par le biais de sa branche de banque d’investissement Advisory & Capital Markets (ACMA) a agi en tant que Joint Lead Manager (JLM) et Bookrunner pour cet eurobond Fidelity Bank Plc libellé sur 5 ans. Les autres membres du syndicat de placement étaient la Citi et JP Morgan.
«Le rôle d’Afreximbank dans cette transaction est stratégique et emblématique à la fois de la cohérence dans la fourniture de valeur à nos clients tout au long de leur cycle de vie de croissance, et de la volonté de la Banque de fournir des options de financement innovantes et durables via les Debt Capital Markets en plus de nos services bancaires personnalisés », a expliqué le professeur Benedict Oramah, président et président du conseil d’administration d’Afreximbank.
Pour rappel, le 18 octobre 2021, Fidelity Bank annonçait la commercialisation d’une obligation de référence à 5 ans, qui a été suivie d’un roadshow virtuel de deux jours. Le roadshow virtuel comprenait un appel aux investisseurs mondiaux et une série de réunions en petits groupes et en tête-à-tête avec certains des principaux comptes internationaux et locaux de l’espace des marchés émergents. Après le succès de la tournée, Fidelity Bank a annoncé le 21 octobre 2021 une nouvelle transaction de référence à 5 ans et a ensuite fixé le prix d’un billet à 5 ans de 400 millions USD à un rendement de 7,875% et un coupon de 7,625%. La transaction s’est clôturée confortablement dans les limites de ses objectifs de tarification d’optimisation des coûts, avec un carnet de commandes sursouscrit d’environ 2 fois.
L’émission marque le retour de Fidelity Banks sur les marchés internationaux des capitaux d’emprunt après une pause d’environ 4 ans et constitue son troisième euro-obligation depuis 2013. Les investisseurs dans la transaction comprenaient certaines des institutions les plus actives du monde, avec une forte demande des investisseurs de la part des Royaume-Uni, Europe continentale, États-Unis, Asie, Moyen-Orient et Afrique malgré des conditions de marché serrées et une offre concurrentielle. Cela démontre la notoriété croissante de l’émetteur auprès des investisseurs internationaux de DCM.

Articles populaires