Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

des discussions toujours en cours

Publié le 13/11/2021 13:53

Franceinfo

Article rédigé par

C’est la dernière ligne droite pour la COP 26 à Glasgow en Écosse (Royaume-Uni). Elle devait se terminer dans la soirée du vendredi 12 novembre mais les négociations vont se poursuivre. 

Vendredi 12 novembre, la France a annoncé qu’elle n’investirait plus dans les énergies fossiles à l’étranger d’ici fin 2022. Une décision de dernière minute. « Nous allons enfin nous attaquer à la fin des énergies fossiles. On demande au monde entier de sortir de cette dépendance que nous avons depuis plus de 200 ans à l’énergie fossile », témoigne Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. 

Les investissements à l’étranger dans les énergies polluantes comme le gaz ou le charbon, la France devrait donc y mettre fin. Elle rejoint une liste d’une trentaine de pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni. « Les subventions doivent s’arrêter. Nous sommes le plus grand producteur de pétrole et de gaz au monde et nous participons aux subventions. C’est de la folie », rapporte John Kerry, envoyé spécial américain pour le climat. Outre cette promesse, un accord surprise a été trouvé entre les deux plus gros pollueurs de la planète : la Chine et les États-Unis. Ces deux pays ont promis qu’ils allaient faire des efforts climatiques.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

Vu d’Europe – Crise climatique

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Dans le cadre de la COP26, cette sélection porte sur les grands enjeux climatiques actuels.

contenus sponsorisés

Articles populaires