Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Ce facteur qui pourrait contraindre la NASA à repousser le retour sur terre de Thomas Pesquet, programmé ce lundi

Le Français Thomas Pesquet et trois autres astronautes devraient quitter la Station spatiale internationale ce dimanche et amerrir au large de la Floride ce lundi peu après 13h, après avoir passé plus de six mois dans l’espace. Si toutes les conditions sont réunies.

A priori, c’est pour lundi ! Après avoir passé plus de six mois dans l’espace, Thomas Pesquet voit sa mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS) – commencée le 24 avril dernier – prendre fin.

La NASA a pris la décision de désamarrer le vaisseau Crew Dragon de l’ISS dimanche 7 novembre à 19h05 pour un amerrissage de l’équipage programmé à 13h14 ce lundi au large de la Floride. 

L’équipage de Crew-2, composé de Thomas Pesquet, du Japonais Akihiko  Hoshide et des Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, devrait donc rentrer donc sur Terre avant l’arrivée à bord de l’ISS des quatre astronautes de Crew-3, dont le décollage a été plusieurs fois retardé notamment à cause de la météo. Et les conditions météorologiques sont justement le facteur qui pourrait repousser dans le temps le retour sur terre du Français de 43 ans.

C’est en tout cas le doute qu’exprime l’intéressé dans son dernier tweet ce lundi. « Retour sur la terre ferme au plus tôt lundi… si la météo ne s’en mêle pas ! Un peu étrange de se dire que notre retour dépend du temps, après six mois sans nuages, ni variations de température, ni même une petite brise ! »

u2b07ufe0fud83cudf0d Retour sur la terre ferme *au plus tôt* lundi… si la météo ne s’en mêle pas ! ? Un peu étrange de se dire que notre retour dépend du temps, après six mois sans ud83cudf27ufe0f, ni variations de température, ni même une petite brise ! ud83dude05 https://t.co/RVOjnXE950

— Thomas Pesquet (@Thom_astro) November 6, 2021

 « Alpha » était la deuxième mission en orbite de Thomas Pesquet après « Proxima » en 2016/2017. Le Français avait alors atterri dans les steppes kazakhes à son retour. Cette fois, il s’apprête à vivre sa première expérience d’amerrissage.

Articles populaires