Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Tribunal de Perpignan : il agresse le conducteur qui lui vient en aide après un accident

L’homme qui a comparu devant le tribunal a demandé un délai pour préparer sa défense, il est prévenu de violences sur plusieurs personnes dans des circonstances pour le moins abracadabrantesques. Il nie une grande partie des accusations

Le 18 septembre, un véhicule bloque la sortie d’un accès privé.

 À son bord, un couple en séance sentimentale. Le propriétaire des lieux demande au conducteur de déplacer sa voiture car il doit sortir de chez lui. Le ton monte raidement, l’amoureux veut en découdre et une rixe éclate, au point que l’un des protagonistes part chercher une arme et tire en l’air pour stopper les hostilités.

La voiture démarre, percute l’un des mécontents. Elle sera retrouvée accidentée un peu plus loin. Le couple a pris la fuite à pied et fait de l’auto-stop.

Un employé de mairie s’arrête car le fuyard est blessé. Il explique avoir eu un accident. Et les choses se compliquent une nouvelle fois car selon les dires du conducteur, son nouveau passager veut allumer une cigarette. Le propriétaire du véhicule s’arrête, il demande de ne pas fumer dans la voiture. Et là encore, une bagarre éclate.

L’homme violent est identifié grâce à son véhicule et interpellé par la gendarmerie.

Présenté au tribunal en procédure de comparution immédiate, il a demandé un délai pour préparer sa défense. Dont la ligne semble déjà tracée puisqu’il reconnaît des violences à l’encontre du bon samaritain qui l’a pris en stop mais affirme avoir été agressé, lors du premier différend.

L’affaire est renvoyée au 18 octobre et le prévenu est maintenu en détention car il a déjà plusieurs antécédents judiciaires et qu’ » à deux reprises vous avez été jugé par défaut, ce qui signifie que vous ne vous rendez pas aux audiences  ».

Articles populaires