Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Pyrénées-Orientales – Sainte-Colombe-de-la-Commanderie privée de carte d’identité ?

Le nom à rallonge de certaines communes pourrait priver certains habitants de carte d’identité… 

Trop long pour la carte d’identité… Des demandes de renouvellements de carte d’identité sont suspendues à cause du nom trop long des communes. Des noms à rallonge incompatibles avec le nouveau format CB des nouvelles cartes d’identité. Deux communes des P.-O. sont concernées.

29 caractères maximum. Un article du Courrier Picard pointe un loupé des nouvelles cartes d’identité format carte bleue. Plusieurs habitants de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly, un petit village dans la Somme, ont eu la drôle de surprise de voir leur demande de renouvellement de leur carte d’identité rejetée. Motif ? Nom de commune trop long. En tout cas dépassant les 29 caractères prévus, nombre maximum de lettres que peut contenir le verso de la nouvelle carte d’identité, biométrique et mieux sécurisée. Une vingtaine de cas sont répertoriés dans la Somme.

Et dans les P.-O. ? Pas de cas déclaré pour l’instant, mais deux communes d’ores et déjà hors clous : Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes (35 caractères) et Sainte-Colombe-de-la-Commanderie (32 caractères).En tout, selon nos confrères de Midi Libre 17 communes d’Occitanie dépasse le « quota » administratif.
« On va fusionner les lignes du nom de la commune et du pays. De quoi passer à 49 caractères. Nous nous préparons aussi à réduire la taille des caractères », assure l’Agence nationale des titres sécurisés interrogée par Le Parisien.

Articles populaires