Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Perpignan : Un stabile de Calder exposé place Vendôme, un autre « oublié » au Moulin-à-Vent

L’artiste américain est mis en valeur par la Fiac à Paris. Son œuvre perpignanaise attend toujours sa réhabilitation…

Improbable parallèle. A l’occasion de la  FIAC (Foire internationale de l’Art Contemporrain), un stabile d’Alexander Calder est exposé au centre de la place Vendôme, fief des plus grands joailliers parisiens. D’une envergure de 17 mètres de long, 9 mètres de haut et 6,5 mètres de large, « Flying dragon » est un stabile de Calder, une œuvre posée au sol, alors que l’artiste américain est surtout connu pour ses mobiles.  Rouge, elle est conçue en acier. Composée de trois parties, un noyau central et deux ailes, sa forme évoque un dragon. Un signe de plus de l’importance des stabiles dans l’œuvre de Calder.

De quoi enfin réveiller les regards sur le stabile de Calder  tagué, détérioré, déboulonné et quasi oublié sur le parvis du collège Saint-Exupéry au Moulin-à-Vent ? « Les Ailes brisées » souffrent en silence, alors qu’un stabile de la même série a été vendu 5 millions en 2020. Le Département, propriétaire de l’œuvre, a mandaté trois spécialistes en juin dernier pour ausculter l’œuvre. Un projet de réhabilitation doit être rendu. Il y a urgence. L’exposition place Vendôme démontre une fois l’impact de Calder. Jamais mis en valeur à Perpignan…
 

Articles populaires