Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Perpignan – L’un des hommes interpellés place Rigaud est mis en détention

Parmi les neuf personnes interpellées lors de l’opération de police menée place Rigaud, la semaine dernière, deux ont été immédiatement renvoyées devant le tribunal.

Comme le prévoit la loi, les deux hommes avaient la possibilité de demander un délai pour préparer leur défense. « Oui, un délai, je veux rentrer chez moi », lance candidement le plus jeune.
« Un renvoi ne signifie pas une remise en liberté, Monsieur, il faut en délibérer ». La réponse du juge l’ébahit. « Alors tout de suite ». Mais son prévenu n’est pas de cet avis. Et les dossiers ne peuvent être disjoints. L’affaire est donc renvoyée. Tous deux sont mis en cause pour offre et cession de stupéfiants, le plus âgé est aussi accusé d’avoir détenu près de 5 kg de cannabis.
Il affirme n’être qu’une nourrice, d’avoir gardé la drogue pour le compte de quelqu’un dont il ne révélera bien entendu pas le nom. Le jeune homme assis à côté de lui, nie tout. Il n’est en aucun cas revendeur. Le cannabis découvert sur lui ne correspond qu’à sa consommation personnelle.
Les éléments d’enquête n’apparaîtront que lors du procès, mais pour l’heure, la procureure réclame le placement en détention « pour éviter la réitération de la vente, car la motivation est lucrative, ils en vivent pour l’essentiel ».
« Je veux rentrer dans mon village », s’écrie le plus jeune. Le tribunal le libère, mais le place sous contrôle judiciaire jusqu’à la prochaine audience.
Son compagnon est quant à lui maintenu en prison d’ici là. « C’est un cauchemar » commente-t-il.

Articles populaires