Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

L’investiture PS pour la présidentielle, le phénomène Zemmour… Le « 8h30 franceinfo » de Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll, maire du Mans et candidat à l’investiture du PS pour l’élection présidentielle de 2022 était l’invité du « 8h30 franceinfo », dimanche 10 octobre 2021. Il répond aux questions d’Ersin Leibowitch et de Jean-Jérôme Bertolus. 

Investiture du PS : un processus « méprisant »

Seul candidat à l’investiture socialiste pour la présidentielle de 2022 face à la favorite Anne Hidalgo, Stéphane Le Foll s’estime, à regret, être un candidat « marginal » en vue du vote des adhérents du PS le 14 octobre. « Il y a un vote mais on ne savait même pas qu’il y avait quelqu’un qui pouvait être candidat, j’ai trouvé tout ça assez méprisant », juge le maire du Mans.

Stéphane Le Foll regrette aussi l’absence de débats au sein du Parti socialiste en vue de la campagne présidentielle, tant sur le choix du candidat que sur son programme. « Il fut un temps où il y a peut-être eu trop de débats au PS mais qu’il n’y en ait plus du tout, ce n’est quand même pas admissible », s’agace l’ancien ministre de l’Agriculture de François Hollande.

Il se montre critique sur les propositions de campagne d’Anne Hidalgo, notamment celle de doubler le salaire des profs : « Est-ce un programme adapté à ce que nous portons comme valeurs au Parti socialiste et est-ce que ça correspond à ce que demandent les gens ? », s’interroge Stéphane Le Foll. Lui, se dit « partisan d’une France durable, économiquement forte, écologiquement performante et solidaire au niveau social ».

Eric Zemmour se « fait passer pour un intellectuel »

Le candidat putatif d’extrême droite à l’élection présidentielle Eric Zemmour a « réussi à se faire passer pour quelqu’un qui avait beaucoup réfléchi », estime Stéphane Le Foll et « il a trouvé le moyen d’être à la fois gaulliste et pétainiste ». « En fait, il n’a pas plus réfléchi que Jean-Marie Le Pen et a beaucoup moins de talent qu’un Maurras mais c’est la même ligne et il faut la combattre sur le fond », juge le candidat à l’investiture socialiste.

De son côté, Stéphane Le Foll estime que pour redéfinir l’identité française, « il faut être intransigeant sur le cadre républicain et porter un message qui donne de l’espoir et tourne la France vers le monde. »

Retrouvez l’intégralité du « 8h30 franceinfo » du dimanche 10 octobre 2021 :

 

Articles populaires