Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

« Je me battrai jusqu’à la victoire », lance Anne Hidalgo lors de son premier meeting à Lille

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #HIDALGO

17h45 : « En France, il n’y a pas de Jupiter, de sauveur suprême, pas d’homme providentiel. En France il y a un peuple. »

La candidate tacle vivement Emmanuel Macron.

17h43 : « Notre république se morcelle quand elle ne peut plus promettre un avenir meilleur à ses enfants. Elle ne convainc plus quand elle ne propose que l’inaction ou le dédain. La crise environnementale est là. »

Anne Hidalgo parle d’une « crise démocratique ».

17h40 : « Je viens devant vous après avoir rencontré et écouté nos concitoyennes et concitoyens. Tous disent l’inquiétude, la fatigue, le découragement, la colère parfois. Ces crises que nous traversons ne sont pas pour eux des abstractions, des idées lointaines ou des sujets de plateau télé. C’est leur vie chaque jour. Ils m’ont dit que le travail ne paie plus. »

17h37 : « La journée des 8 heures, les congés payés, les jours de repos, les 35 heures : je suis fière de mener dans la bataille cette force sociale. »

Anne Hidalgo revient sur l’histoire du Parti socialiste.

17h49 : « Une candidature qui refuse la capitulation identitaire, l’exclusion des plus faibles, le repli des nationalistes. Une candidature portée par une femme qui portera aux femme de notre pays une attention nouvelle. »

Anne Hidalgo tient le premier meeting de sa campagne présidentielle à Lille. Vous pouvez suivre son discours ici.

15h00 : Un millier de personnes sont attendues à Lille pour l’investiture d’Anne Hidalgo, en tant que candidate socialiste pour la présidentielle. Des poids lourds du PS sont annoncés, mais pas François Hollande. L’ex-chef de l’Etat, très critique sur l’émiettement de la gauche et ses candidatures « lilliputiennes », assure cependant qu’il votera pour elle.

A lire aussiSujets associés

Articles populaires