Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Éruption volcanique à La Palma – Un nouveau cratère se forme pendant la nuit : l’activité du volcan se renforce, de nouvelles images exceptionnelles

L’activité du volcan de La Palma a été très explosive dans la nuit de jeudi à vendredi. Si bien qu’une troisième bouche s’est ouverte d’où sort une lave très liquide. La nouvelle bouche a été générée par un effondrement du cône secondaire, un processus normal lorsqu’un volcan est en éruption. 
 

Ce vendredi 1er octobre, au 12e jour de l’éruption, la lave continue de s’écouler en grande quantité dans la mer dans un flux continu.

En raison des émissions de dioxyde de soufre, la population est invitée à prendre des précautions supplémentaires contre une détérioration possible de la qualité de l’air à partir de ce vendredi en cas d’un éventuel changement de direction des vents.

Plusieurs séismes ont également été enregistrés au cours de la nuit dernière. 

Pendant la nuit, une nouvelle bouche éruptive s’est en tout cas formée à la base nord-est du volcan principal. L’expulsion de lave à travers ce nouveau cratère est importante, augmentant la quantité de lave expulsée.

Ce nouveau système éruptif, avec la formation d’une troisième bouche, témoigne d’une plus grande intensité de l’activité du volcan. 

Les volcanologues de l’Institut géographique confirment l’effondrement du cône secondaire qui émettait une lave fluide de type hawaïenne. 

Les nouveaux flux ont été observés par les membres de l’Unité Militaire d’Urgence (UME) et de l’IGME.

Reste à savoir si ces nouvelles rivières de lave vont rejoindre la coulée principale qui relie désormais l’océan. 

Dans le même temps, les stations de contrôle de la qualité de l’air situées près du volcan La Palma ont détecté une augmentation de la concentration de dioxyde de soufre mais les niveaux détectés pour le moment ne représentent pas un risque pour la santé des habitants, selon le Département de la sécurité intérieure. 

Par ailleurs, huit mouvements sismiques ont été localisés sur l’île de La Palma avec des magnitudes comprises entre 2,3 et 3,5 sur l’échelle de Richter. Le plus gros d’entre eux, 3,5, a été enregistré à Villa de Mazo à 21h30 ce jeudi soir  à une profondeur de 13 kilomètres, suivi  par un autre tremblement de terre dans la zone de Fuencaliente de 3,4. Six autres mouvements sismiques ont eu des magnitudes comprises entre 2,3 et 2,6, quatre d’entre eux dans la municipalité de Mazo et deux dans celle de Fuencaliente, et à des profondeurs comprises entre 11 et 19 kilomètres.  
 

Articles populaires