Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Disparition de Delphine Jubillar – Fouilles souterraines, son mari interrogé par les juges : de nouvelles révélations attendues cette semaine

Ce samedi 16 octobre, cela fera dix mois que Delphine Jubillar a disparu. Et d’ici là, l’enquête pourrait connaître de nouveaux rebondissements. Explications. 

Dix mois. Ce samedi 16 octobre, cela fera dix mois que Delphine Jubillar a disparu de son domicile à Cagnac-les-Mines (Tarn). Dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, cette infirmière se volatilisait sans laisser de traces, abandonnant deux enfants en bas âge. 

Mais très vite, les soupçons se sont tournés vers son mari. Et le 18 juin dernier, Cédric Jubillar a été mis en examen pour le meurtre de sa femme. Depuis, il est écroué à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse. Face à une incarcération qu’il conteste et des conditions de détention difficiles, deux demandes de remise en liberté lui ont été refusées. L’appel de la deuxième a aussi été rejeté. 

Alors que cette affaire passionne la France entière, ce mois d’octobre pourrait s’avérer déterminant dans le déroulé de l’enquête. Et ce pour deux raisons. 

« Un interrogatoire » pour Cédric Jubillar le 15 octobre

La première : de nouveaux moyens ont été déployés afin d’accélérer les recherches du corps de Delphine Jubillar. Avec notamment une équipe de gendarmerie spécialisée en spéléologie venue d’Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), comme l’ont révélé nos confrères de La Dépêche. L’objectif : des fouilles souterraines autour du domicile du couple Jubillar, dans des zones parfois difficiles d’accès. Comme cet ancien lavoir à charbon de Blayes-les-Mines.

Deuxième raison : selon nos confrères du Parisien, Cédric Jubillar doit être entendu par les deux juges d’instruction ce vendredi 15 octobre. « Un interrogatoire au fond, le premier depuis celui qu’il a subi sa garde à vue entre le 16 et le 18 juin dernier ». L’heure des réponses est peut-être arrivée. 

 

Articles populaires