Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Assurances: Finactu retenu pour accompagner la CIMA dans son projet de modernisation

Finactu a été retenu à l’issue d’un appel d’offres international pour accompagner la Conférence Internationale des Marchés Africains (CIMA) sous le leadership de son secrétaire général, Blaise Abel Ezo’o Engolo. La société basée à Casablanca va conduire une vaste mission d’analyse stratégique et de préparation des réformes afin de renforcer la régulation et de mettre en place les conditions d’un développement sain et équilibré du secteur des assurances dans la sous-région Afrique Francophone.

Financé par la CIMA elle-même et par l’Agence Française de Développement, le mandat confié à FINACTU consiste en une assistance technique à maîtrise d’ouvrage d’une durée de 4 ans, qui comporte 5 composantes principales et 3 objectifs spécifiques que résume Monsieur Blaise Abel EZO’O ENGOLO, Secrétaire Général de la CIMA (photo)  : « Il s’agit d’un programme très ambitieux visant à la fois à renforcer les capacités de supervision de la CIMA et des DNA (en commençant par le Burkina, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Sénégal), à adapter et moderniser le cadre organique et réglementaire, les outils et méthodes du secrétariat général, le tout visant à renforcer la gouvernance du régulateur communautaire et des directions nationales des assurances, et leur arrimage aux standards internationaux (normes IAIS). 

Depuis maintenant presque 2 ans, l’équipe de FINACTU met à profit sa riche expérience du secteur des assurances en Afrique pour assister la CIMA dans son effort d’adaptation de la réglementation, par diverses études stratégiques :

• une première série d’études a permis de mettre en évidence l’impact positif des réformes récentes sur le capital minimal, sur la réassurance et sur la provision de gestion ;  

• une seconde série s’est concentrée sur les projets de réformes portant sur l’opportunité d’une réforme organique et fonctionnelle de la Conférence ; d’instaurer un agrément unique en zone CIMA, de faire évoluer le livre VII sur la micro-assurance, de renforcer le développement des Fintech, Assurtech, Regtech et de l’assurance inclusive, ou enfin d’étudier l’opportunité d’introduire de nouvelles assurances obligatoires. 

Monsieur le Secrétaire Générale, Blaise Abel EZO’O ENGOLO, qui a succédé à M. Issofa N’CHARE en avril 2021, arrive dans un contexte compliqué marqué par la crise sanitaire de la covid-19. Mais comme il le confirme lui-même, « Plus que jamais, le secteur des assurances a besoin de réformes et de modernisation, au service des assurés des 14 pays de notre espace CIMA. Nous allons faire preuve d’un peu d’audace  dans ce programme de réformes, en conformité avec la grande ambition affirmée par le haut Conseil des Ministres».

Pour Géraldine MERMOUX, Directrice Générale Associée de FINACTU, « Le secteur des assurances en zone CIMA est engagé dans une transformation de grande ampleur amorcée par la réforme sur l’augmentation du capital adoptée en avril 2016. À ce titre, FINACTU est honoré d’accompagner le régulateur des assurances en zone CIMA dans ce programme de transformation éminemment stratégique de l’assurance et de l’inclusion financière au profit des assurés de la zone.

Articles populaires