Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Sa société pèse 4,3 milliards d’euros : « Pas besoin d’être à Paris pour réussir, le Pays Catalan peut être un moteur dans les nouvelles technologies »

Qui aurait pu croire que le record de fonds levés par une société de la French Tech portait la marque d’un Catalan d’Ille-sur-Têt? Cofondateur et CEO de Sorara, Nicolas Julia évoque le lien qui l’unit avec le pays catalan où il entend aussi investir.

Né à Perpignan, Nicolas Julia a vécu jusqu’à ses 18 ans à Ille-sur-Têt où il revient souvent, sa famille vivant toujours sur les bords de la Têt.

Après une école de commerce à Lyon, il a ensuite construit sa vie professionnelle à Paris où il a conseillé de grands groupes français avant de créer Sorare en 2018. S’il a quitté son Roussillon depuis longtemps, Nicolas Julia, « qui lisait L’Indépendant dès qu’il a su lire », garde l’esprit catalan chevillé au corps. « Je suis très fier de mes racines et de ma culture. Même si je ne parle pas catalan, je le comprends puisque mes grands-parents le parlaient à la maison. »
Une catalanité qui ne s’exprime pas à travers un éventuel accent chantant « mais qui revient très vite » lorsqu’il débarque au pays. « Je crois que j’ai la fierté et le caractère » des habitants du Pays catalan. Et parfois, même à Paris, « il y a quelques expressions bien typiques qui ressortent » !

L’envie de s’investir localement

Celui qui, dans sa jeunesse, a souvent fréquenté les stades Aimé-Giral et Gilbert-Brutus garde un œil attentif sur sa région d’origine. « Je suis un passionné d’entreprenariat en règle générale et j’ai envie de m’investir dans les écosystèmes locaux. On évalue comment et où le faire mais les talents sont partout. Pas besoin d’être à Paris pour réussir. Il n’y a pas de raison que le département ne devienne pas un moteur dans les nouvelles technologies ».

A lire aussi :
Qui est Nicolas Julia, l’enfant d’Ille-sur-Têt dont la start-up vaut 4,3 milliards de dollars ?

Articles populaires