Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Pyrénées-Orientales : neuf classes fermées pour cause de Covid ce lundi 6 septembre

Ce lundi 6 septembre au matin, l’Inspection académique recensait en pays catalan cinq classes fermées après la découverte de cas de Covid en leur sein. En milieu d’après-midi, quatre nouvelles classes sont venues s’ajouter à la liste. Le point sur la situation avec l’inspecteur d’académie, Frédéric Fulgence. 

L’information avait commencé à circuler dès vendredi soir concernant la fermeture d’une classe après la détection d’un cas de Covid à l’école élémentaire de Corneilla-del-Vercol. En ce début de semaine, la direction des services départementaux de l’Education nationale (DSDEN) confirme. Une classe a bel et bien dû être fermée pour ce motif dans le village en question. Et il ne s’agit pas de la seule dans les Pyrénées-Orientales.

Ce lundi matin, cinq classes du pays catalan avaient déjà été fermées dans le cadre du protocole sanitaire mis en place en cette rentrée, qui prévoit de telles fermetures, prononcées pour une durée de sept jours, dès l’apparition du premier cas de coronavirus en écoles maternelle ou élémentaire. En milieu d’après-midi, quatre autres classes sont venues se rajouter à la liste.

Quatre fermetures à Perpignan

Concrètement, en plus de l’école élémentaire de Corneilla-del-Vercol, ses homologues perpignanaises de Jordi-Barre, D’Alembert I, Fénélon et Blaise-Pascal ont dû fermer chacune une classe dans ce contexte, au même titre que les élémentaires de Salses, Sainte-Marie-la-Mer, Marc-Chagall à Céret et Desnoyer à Saint-Cyprien.

Le directeur des services départementaux de l’Education nationale, Frédéric Fulgence, se veut plutôt rassurant. « Il n’y a pas péril en la demeure, estime-t-il. Sur les quelque 2000 classes que recense le département, nous en avons moins d’une dizaine de fermées. Le taux de circulation virale reste important. Même s’il diminue, nous devons rester vigilants. Ce week-end et ce lundi, les enseignants ont fait un superboulot avec la cellule de traitement des situations sanitaires en lien avec le Covid-19. Tout a été fluide. Il n’y a pas eu d’hésitation. »  

Le plan de continuité pédagogique activé

Frédéric Fulgence est également optimiste concernant l’apprentissage à distance des élèves des neuf classes fermées, qui doivent rester à la maison pendant sept jours. « Nous avons bien activé le plan de continuité pédagogique, souligne-t-il. Nous avions demandé que les équipes pédagogiques le préparent lors des réunions qui se sont déroulées avant la rentrée, afin que les choses puissent se mettre en place rapidement. »

L’inspecteur précise enfin que parmi les élèves testés positifs, qui auraient tous été contaminés pendant les vacances et non en milieu scolaire, aucun ne présente à ce stade un état de santé inquiétant. 

Articles populaires