Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Narbonne : les sympathisants de Delphine Batho se mobilisent en vue de la primaire écologiste

Les sympathisants de Delphine Batho, candidate à la primaire des écologistes pour désigner leur candidat à l’élection présidentielle, se sont retrouvés samedi 4 septembre au jardin du plan Saint-Paul à Narbonne.

La primaire des écologistes, en vue de désigner le candidat pour l’élection présidentielle de l’année prochaine, approche et chaque candidat (Yannick Jadot, Eric Piolle, Delphine Batho, Sandrine Rousseau, Jean-Marc Governatori) avance ses pions. Dans l’Aude, les partisans de Delphine Batho (Génération Ecologie) sont particulièrement actifs. « Nous voulons créer une dynamique autour de Delphine Batho et informer sur la primaire écologiste qui a lieu du 16 au 19 septembre pour le premier tour. Cette primaire se fait par vote électronique et est ouverte à tous à partir de 16 ans. » Après être allés à la rencontre des Narbonnaises et des Narbonnais sur le marché bio cours Mirabeau, les sympathisants de la députée des Deux-Sèvres se sont réunis samedi pour pique-niquer dans le jardin du plan Saint-Paul. Sabine Flautre, candidate Génération Ecologie, aux dernières élections départementales, a expliqué pourquoi elle a décidé de s’engager aux côtés de l’ancienne ministre de l’écologie de 2012 à 2013 dans le gouvernement Ayrault. « Dans l’Aude, on vient de vivre une année – gel, incendie, sécheresse – qui nous montre que le changement climatique c’est maintenant. On ne peut plus se permettre des mesurettes. Il faut des mesures globales. Et penser à la réorganisation de nos modes de vie. Mais on n’est pas dans l’écologie punitive. Delphine Batho représente cette autre écologie. »

Bertrand Claverie, qui avait été une des chevilles ouvrières du collectif contre l’usine de bitume à Ferrals, partage avec Delphine Batho les mêmes analyses.  « Le navire humanité est en train de prendre l’eau. Comment agir pour rectifier cette trajectoire et pour éviter une catastrophe socio-écologique et garantir aux générations futures une terre vivable. Pour cela il faut envisager la décroissance afin de diminuer l’émission de gaz à effet de serre et diminuer la consommation des ressources naturelles. Et en même temps, mener des politiques de protection. Mais il faut voir à long terme pour se projeter dans une trajectoire d’équilibre. » 

Ce mardi 7 septembre, réunion publique à Ferrals-les-Corbières de 18 h 30 à 20 h, salle du cinéma, rue de l’Egalité (pass sanitaire nécessaire).
Inscription et vote électronique pour la primaire écologiste sur le site : https://primaire.neovote.com 

Articles populaires