Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

180 rassemblements prévus pour le dixième samedi de manifestations

C’est le dixième week-end consécutif de manifestations. Pas moins de 180 rassemblements étaient prévus, samedi 18 septembre, contre le pass sanitaire. A Lyon (Rhône), une première manifestation a rassemblé dès 14 heures environ un millier de personnes, selon la préfecture. Les manifestants étaient 2 100 à Lille (Nord), selon la préfecture, soit 100 de plus que le samedi précédent.

Selon une source policière, 17 000 manifestants étaient attendus à Paris et 80 000 à 120 000 dans le reste du pays. Le 11 septembre, les autorités avaient compté 121 000 manifestants sur l’ensemble du territoire, loin des 237 000 participants du 7 août.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que « quelque 3 000 suspensions » avaient été signifiées à des personnes travaillant dans le domaine de la santé non vaccinées contre le Covid-19, après l’entrée en vigueur mercredi de l’obligation vaccinale les concernant.

Les nouvelles manifestations interviennent au moment où le cap symbolique des 50 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 a été atteint. Sur près de 58 millions de Français de plus de 12 ans éligibles au vaccin, plus de 86% ont déjà reçu au moins une injection. 

Dans le même temps, l’épidémie se calme en France, selon les autorités, et Emmanuel Macron s’est dit prêt, jeudi, à « lever certaines contraintes » dans « les territoires où le virus circule moins vite », sans toutefois donner d’échéancier précis.

Le pass sanitaire est devenu obligatoire le 21 juillet dans les lieux accueillant plus de 50 personnes. Il a ensuite été étendu aux hôpitaux sauf urgences ou encore aux bars et restaurants, et le 30 août aux 1,8 million de salariés au contact du public. Le 30 septembre, il devrait être appliqué aux 12-17 ans.

Articles populaires