Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Université de Perpignan – Lisa Weiss : « Quand les microplastiques arrivent en mer, il est déjà trop tard »

Publié le 01/08/2021 à 11:16
, mis à jour

à 11:38

Les fleuves véhiculent moins de microplastiques en mer qu’on ne le croit, mais ils sont tout aussi dangereux. C’est ce que révèle une étude menée au sein de l’Université de Perpignan parue le 2 juillet dans la revue Sciences. 
Existe-t-il un « puits de plastique manquant » qui piégerait les microplastiques (moins de 5millimètres) quelque part dans l’eau ? Cette question taraudait la communauté scientifique depuis 2015. Le CEFREM – Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens  – y a apporté une réponse : Non. Résultat, nous ne polluons pas moins, les prévisions ont été surestimées. En revanche, les microplastiques resteraient en moyenne deux ans à la surface de la mer et non quelques jours. Entretien avec l’auteure principale de l’étude, Lisa Weiss.

 

Lisa Weiss est doctorante au Cefrem de l’Université de Perpignan. Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur en géophysique à Strasbourg en 2017, elle s’oriente vers l’océanographie et travaille sur les problématiques environnementales au Centre de formation et de recherche sur les environnements méditerranéens. Elle finit sa thèse en mars 2021 sur « la modélisation des flux de plastiques en…

Articles populaires