Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Protocole sanitaire pour la rentrée scolaire, accueil de réfugiés afghans, présidentielle de 2022… Le « 8h30 franceinfo » de Julien Bayou

Julien Bayou, le secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts était l’invité du « 8h30 franceinfo », lundi 23 août 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Julien Bayou, le secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) était l’invité du « 8h30 franceinfo », lundi 23 août 2021. Protocole sanitaire pour la rentrée scolaire, accueil de réfugiés afghans, présidentielle de 2022… Il répondait aux questions de Marc Fauvelle et Jean-François Achilli.

Covid-19 à l’école : « Nous avons perdu 4 mois » pour s’équiper en purificateurs d’air

« À tout miser sur le vaccin, on oublie l’anticipation, en particulier les purificateurs d’air, les mesures de CO2. Nous avons perdu 4 mois pour équiper les bâtiments scolaires en purificateurs d’air », a estimé Julien Bayou après l’annonce du protocole sanitaire pour les établissements scolaires par Jean-Michel Blanquer. « Il n’y a pas eu d’anticipation alors que nous avons déjà eu cette discussion il y a un an », a-t-il ajouté.

« Pour la rentrée, on se retrouve [dimanche] avec le ministre de l’Éducation qui annonce dans la presse plutôt que par circulaire aux enseignants » le protocole sanitaire pour la rentrée. Après avoir discuté avec la Fédération des conseils de parents d’élève (FCPE), Julien Bayou « n’a pas compris que nous ne soyons pas prêts pour cette rentrée ». La FCPE « pointe le fait que les purificateurs d’air et les capteurs de CO2 étaient à la charge des mairies, ce qui signifie que selon les mairies, les écoles sont plus ou moins dotées, et donc il y a une inégalité vis-à-vis de la santé à l’école ».

Réfugiés afghans : « Il faut organiser au niveau européen une réponse humanitaire »

« Il faut pouvoir accueillir les personnes qui fuient les persécutions des talibans. C’est la convention de Genève, c’est le droit d’asile », a réagi le secrétaire national d’EELV, alors que Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a déclaré ne pas être pour un « accueil inconditionnel de tous les Afghans en France ».

« La France a été longtemps terre d’accueil pour les exilés et tant Emmanuel Macron que Valérie Pécresse tournent le dos à la fonction et à ces valeurs républicaines. Je m’inquiète que la France puisse reconnaître ce régime » des talibans, a estimé Julien Bayou. « On sait que loin des caméras, loin de Kaboul, les talibans s’en prennent déjà aux fillettes », a-t-il ajouté. « Il faut organiser au niveau européen une réponse humanitaire, il faut pouvoir proposer aux pays voisins, notamment le Tadjikistan, des corridors humanitaires. »

Primaire écologiste : le nombre de participants « n’importe pas vraiment », selon Bayou

« Le nombre n’importe pas vraiment », a estimé le secrétaire national d’EELV, alors que la primaire des écologistes aura lieu à partir du 16 septembre et qu’un peu moins de 20 000 personnes se sont inscrites pour y participer. « On termine les inscriptions le 12 septembre », a-t-il ajouté.

« L’enjeu, c’est de tenir un débat, nous avons adopté un socle programmatique et les différents candidats s’inscrivent dedans et nous permettons un choix démocratique à l’intérieur de ce cadre. » Le nombre d’inscrits, « on en discutera à la fin ». La question de la représentativité ne se pose pas, pour Julien Bayou. « Quand Emmanuel Macron décide tout seul qu’il se présente. C’est représentatif des Français ? » Son élection montre bien « que ce n’est pas le nombre » qui compte.

Retrouvez l’intégralité du « 8h30 franceinfo » du lundi 23 août :

A lire aussiSujets associés

Articles populaires