Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Le Nigeria prévoit de lever l’interdiction de Twitter d’ici la fin de l’année

Le Nigeria prévoit de lever son interdiction de Twitter « avant la fin de l’année », selon le ministre de l’Information et de la Culture, Lai Mohammed, qui s’exprimait jeudi 19 août sur Reuters sur l’affaire.

Selon le ministre, Abuja attend les suites de trois dernières demandes adressées à la plateforme de médias sociaux basée aux Etats Unis. Il s’agit des questions qui portent sur la création d’un bureau local, le paiement des impôts localement et la coopération avec le gouvernement pour réglementer le contenu et les tweets jugés nuisibles.

Le gouvernement nigérian avait déjà conclu des accords sur sept des 10 demandes adressées à Twitter depuis son interdiction dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

En rappel, c’est le 4 juin 2021 que le pays a annoncé la suspension, jusqu’à nouvel ordre, du réseau social dans le pays après la suppression par Twitter, deux jours plus tôt, d’un tweet de Muhamadu Buhari, président de la République. « Ceux d’entre nous (…) qui ont connu cette guerre (du Biafra), les traiteront avec le langage qu’ils comprennent », avait-il en effet écrit, menaçant ainsi les instigateurs du regain de violence auquel faisait face le sud du pays. Un message « offensant », selon Twitter.

Articles populaires