Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Occitanie : Vaccination, la Région enclenche le turbo

La nouvelle assemblée régionale se réunit aujourd’hui pour la première fois. Parmi les dossiers qui seront débattus : l’extension de la campagne de vaccination en région, la mise en place des dispositifs pour lutter contre la désertification médicale, et la sécurité.

Notre région est dans une situation très particulière avec quatre départements en alerte Covid de part la proximité avec l’Espagne, a rappelé hier Carole Delga lors d’une conférence de presse pré-assemblée plénière. On doit renforcer les moyens mis en œuvre pour vacciner les habitants de la région dans les territoires ruraux et aussi sur les lieux de vacances ».Pour ce faire, ARS et Croix rouge seront présents dans les campings.

Points de vaccination dans les campings

Alors qu’un second bus itinérant sillonnera les territoires « au plus près des populations », des centres de vaccination mobiles rejoindront les campings d’Occitanie (première région de France pour ce type d’hébergements). Une nouvelle campagne de communication dans les transports, les lycées et les journaux appuiera ces efforts.

Le recrutement des 200 médecins et infirmiers débute

Promesse de campagne, le recrutement de 200 médecins et infirmiers pour lutter contre la désertification médicale « dans les territoires ruraux mais aussi dans des quartiers en ville », débute. Le docteur Vincent Bounes, vice-président à la Santé, a insisté sur l’enjeu « d’avoir un médecin à 15 minutes de chez soi », aussi en ville. « Certains quartiers de Perpignan, Montpellier, Toulouse et Nîmes sont en difficulté, a listé Vincent Bounes. Ce sont des villes à forte densité urbaine et des quartiers où l’accès aux médecins est difficile.On démarrera par les quartiers de ces villes ». Un GIP, Groupement d’intêrét public, va être créé afin de salarier ces personnels et un appel à candidature pour les autres territoires en déficit de médecins sera lancé dès la rentrée.

Carole Delga redemande une zone de Défense à Jean Castex

« En termes de sécurité, on a déjà beaucoup agi lors du premier mandat, on va maintenant accompagner les polices municipales dans la rénovation de leurs locaux et on achètera des camions pour déployer les postes de police mobiles sur l’exemple de ce qui se fait à Montpellier et on renforcera les plans de lutte contre le racisme, l’antisémitisme, les violences… Je nommerai d’ailleurs un conseiller régional délégéué, Thierry Mathieu », a détaillé la présidente Delga.
Avant d’annoncer une rencontre mercredi prochain avec le Premier ministre. Coiffée de sa double casquette de présidente d’Occitanie et présidente des Régions de France, Carole Delga demandera à Jean Castex la création d’une Zone de Défense propre à l’Occitanie (qui dépend aujourd’hui de celle de Marseille). « On a besoin d’une réactivité plus forte », justifie-t-elle.

Articles populaires