Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid-19 – Le porte-parole du gouvernement évoque à son tour la « possibilité » d’une 4e vague dès fin juillet

Ce lundi matin, Olivier Attal a appelé les Français à se faire vacciner évoquant la possibilité d’une 4e vague cet été.

« Il y a des motifs d’inquiétude » a concédé ce lundi matin le porte-parole du gouvernement sur France Inter. Après Olivier Véran ce dimanche, Gabriel Attal a évoqué le risque d’une remontée épidémique dès cet été.

« Depuis plusieurs semaines, la situation s’est très nettement améliorée dans notre pays, grâce aux efforts des Français, au déploiement de la vaccination », a-t-il expliqué. « Mais ce que l’on constate, c’est que depuis un peu moins d’une semaine, la tendance semble s’être inversée et que l’épidémie regagne du terrain. »

Et Gabriel Attal de rappeler que le variant Delta « gagne du terrain très rapidement ». « Il double presque chaque semaine, on est aujourd’hui à plus de 30% des contaminations. »

Cependant cette hausse du nombre de cas ces derniers jours « est attendue, parce que plus vous atteignez un niveau faible de contaminations, moins cela baisse vite ». « Par ailleurs on a tout rouvert, donc forcément il y a un petit tassement, cela peut être attendu. »

Une quatrième vague dès fin juillet « est une possibilité (…) Il faut continuer à se faire vacciner ».

Le porte-parole du gouvernement a ensuite insisté sur le fait que cette remontée des cas « n’est pas une fatalité » et que la France « a une carte maîtresse pour empêcher qu’une nouvelle vague déferle sur notre hôpital, c’est la vaccination ».

Aussi a-t-il assuré que la vaccination obligatoire des soignants était « une sérieuse possibilité ».

Et de conclure : « Toute vaccination supplémentaire c’est une petite victoire contre le variant Delta ».

Articles populaires