Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Anne Hidalgo « serait une bonne candidate », estime Carole Delga qui n’est pas favorable à une primaire

Publié le 06/07/2021 10:26

Mis à jour le 06/07/2021 10:30

Article rédigé par

La présidente socialiste de la région Occitanie soutient la maire de Paris dans la perspective de l’élection présidentielle de 2022.

Anne Hidalgo « serait une bonne candidate pour la présidence de la République », a réaffirmé Carole Delga, la présidente socialiste de la région Occitanie, mardi 6 juillet sur franceinfo. Elle « participe au projet » autour de la maire PS de Paris. Anne Hidalgo « est une battante » et « connaît la réalité de vie de nos concitoyens », explique Carole Delga. Si la maire de Paris « peut agacer », « à chaque fois l’avenir lui a donné raison », dit-elle, « elle a été très précurseure sur les questions écologiques. »

Anne Hidalgo doit-elle passer par la case primaire, si elle se déclare candidate à la présidentielle ? « Je ne suis pas pour » un tel système dont « on a vu tous les effets désastreux », déclare Carole Delga. Après la primaire de la gauche, en 2017, plusieurs perdants, dont Manuel Valls, ont soutenu Emmanuel Macron alors qu’ils s’étaient engagés à soutenir le vainqueur, en l’occurrence Benoît Hamon.

Le système de la primaire n’est « plus adapté », insiste Carole Delga. « On doit s’adapter à la nouvelle configuration politique » assure la présidente de la région Occitanie. « Quand vous êtes élus après une primaire, vous êtes le candidat d’un camp. Aujourd’hui la France est très divisée, il y a besoin d’avoir une candidature de rassemblement », explique-t-elle.

Carole Delga plaide pour l’option du « candidat naturel » à gauche, qui pour s’imposer « doit avoir au moins deux chiffres » dans les sondages, ce qui « pour l’instant, n’est pas le cas » d’Anne Hidalgo.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires