Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Port-Vendres – Tout le monde veut faire son selfie avec le bateau échoué au Cap Bear, la gendarmerie met en garde

Les investigations se poursuivent ce mercredi 23 juin 2021 pour tenter de faire toute la lumière sur le naufrage d’un bateau dimanche matin au cap Bear. Pendant ce temps, les badauds affluent sur le site. 

Les nouvelles vérifications menées mardi par les gendarmes de la brigade maritime de Saint-Cyprien du côté de Cerbère n’ont pas permis de recueillir d’éléments déterminants pour élucider le mystérieux naufrage survenu ce dimanche à Port-Vendres.

Peu après 7 heures, un bateau sur puissant semi-rigide, muni de deux moteurs, navigant à 31 nœuds, a foncé directement sur les rochers où il s’est échoué. Le pilote, âgé de 37 ans, a été blessé et évacué vers le centre hospitalier de Perpignan. Il n’aurait fourni pour l’heure que d’obscures explications.

Il a été établi que l’embarcation était partie la veille de l’accident de la capitainerie de Cerbère et qu’elle avait effectué plusieurs navettes dans le secteur ces derniers temps. Après, restent de nombreuses interrogations.  Pourquoi ce bateau se trouvait-il là ? Qui est cet homme ? L’enquête se poursuit pour tenter d’apporter des réponses. Mais le premier objectif pour les services de gendarmerie reste d’entrer en contact avec le propriétaire, pour faire enlever au plus vite le semi-rigide du récif sur lequel il est toujours juché.  

Et ce d’autant que ce modèle rare, ultrarapide, de type Commando, utilisé notamment par les militaires, attire de nombreux curieux qui s’en approchent par la mer, beaucoup plus calme depuis ce mercredi, et n’hésitent pas à se jeter à l’eau pour atteindre les rochers, monter à bord et prendre des clichés. Au risque de se blesser ou, de moins, de détériorer une pièce à conviction. Les services de gendarmerie déconseillent ainsi fortement à toute personne, y compris aux amateurs ou autres passionnés, d’approcher du périmètre.

Articles populaires