Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Euro-2020 – BlackLivesMatter – Les Bleus mettront un genou à terre, les réseaux sociaux en ébullition

L’équipe de France mettra un genou à terre, ce mardi soir avant le match contre l’Allemagne, en soutien au mouvement BlackLivesMatter. Si elle n’est pas la seule à s’en émouvoir, l’extrême droite française dans son ensemble est en surchauffe depuis cette annonce. Et elle ne retient pas ses coups.

C’est Hugo Lloris qui l’a annoncé, ce lundi, lors de la conférence de presse d’avant-match: les joueurs de l’équipe de France  qui le souhaitent poseront un genou à terre avant le duel contre l’Allemagne, symbole de la dénonciation des crimes et violences racistes. Un geste qui n’avait pas fait de polémique lorsque les Bleus l’avaient fait il y a deux semaines avant le match contre le Pays-de-Galles (3-0) mais qui, ce mardi, est l’un des sujets les plus évoqués sur les réseaux sociaux.

Et si l’extrême droite n’est pas la seule à s’en étonner, c’est quand même de là que viennent les attaques les plus virulentes alors que la fachosphère était déjà particulièrement remontée par la sélection de Karim Benzema. Du coup, un hashtag #BoycottEquipedeFrance a même été créé. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’ils ne font pas dans la demi-mesure. « Pourquoi les Bleus mettent un genou à terre pour un mort américain d’il y a un an à 20.000 km d’ici et pas pour les policiers égorgés tous les 15 jours en France ou les 263 victimes du terrorisme islamiste sur notre sol ? » a ainsi écrit sur Twitter Damien Rieu, candidat RN aux élections départementales.

« Pour Melanie Lemee, Samuel Paty, Stéphanie Montferme et tant d’autres Français tombés sous les coups des racailles, les genoux à terre étaient restés au vestiaire. Mais l’équipe de France plie le genou pour des causes pour le moins discutables. Ils n’ont pas honte ? », a aussi écrit le très peu mesuré Jean Messiha, ex cadre du RN qui oublie un peu vite le clip vidéo des Bleus tournés en hommage aux enseignants de France et à Samuel Paty en particulier quelques jours après l’assassinat de ce dernier. 

Vive la République!
Vive nos professeurs !
Vive notre école!

Le message de l’équipe de France de football u26bdufe0f ud83cuddebud83cuddf7
à tous nos élèves.
Pour la rentrée de lundi et l’hommage à Samuel Paty : pic.twitter.com/bz1qvqBMQa

— Jean-Michel Blanquer (@jmblanquer) October 31, 2020

 

A l’inverse, d’autres défendent le geste à venir des Bleus. « Magnifique défilé d’abrutis et de racistes qui se lâchent sur le #BoycottEquipeDeFrance. Entre ceux qui ressortent l’argument sur le nombre de joueurs noirs ou arabes parmi les Bleus et ceux qui ne comprennent pas la décision de mettre un genou à terre, c’est un festival ! »

Magnifique défilé d’abrutis et de racistes qui se lâchent sur le #BoycottEquipeDeFrance. Entre ceux qui ressortent l’argument sur le nombre de joueurs noirs ou arabes parmi les Bleus et ceux qui ne comprennent pas la décision de mettre un genou à terre, c’est un festival !#FRA

— Nicolas Puiravau (@nikop17) June 15, 2021

 

Le Portugal à genoux devant le populiste Orban?

Derrière la polémique stérile, sans aucune nuance, il faut dire que poser un genou à terre est diversement compris selon les pays. Effectué avant chaque match dans les sports anglais, ce geste est devenu pour les joueurs « un soutien naturel » sans esprit de polémique.

A noter que dans cet Euro-2020, les Belges ont aussi posé un genou à terre ce qui a provoqué les sifflets des supporters russes même après le coup d’envoi du match.

Mais plus que celle des Bleus, c’est l’attitude des Portugais qui sera particulièrement scrutée ce mardi lors du match à Budapest contre la Hongrie (18h). Devant le dirigeant populiste Victor Orban (qui devrait être présent en tribune), les Portugais pourraient aussi mettre un genou à terre… et s’attirer les foudres du public hongrois.

Articles populaires