Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Affaire Jubillar : la famille de Cédric dénigrait la jeune maman depuis sa disparition, selon un témoin

Un témoin a confié à France Bleu Occitanie que le « clan de la famille de Cédric » n’a pas arrêté de dénigrer Delphine Jubillar, et notamment la mère de Cédric. 
 

Ce témoin, qui a assuré connaître Delphine depuis 14 ans, avait déjà témoigné dans un documentaire publié par France Bleu Occitanie en mars dernier. Toutefois, il a souhaité rester anonyme. Dans un extrait non diffusé, il met en cause la famille de Cédric, notamment la mère de ce dernier, Nadine, elle aussi placée en garde à vue, rapporte France Bleu Occitanie ce mercredi 16 juin. 

« C’était une mauvaise mère », aurait affirmé sa belle-mère après sa disparition 

« Sa belle-mère parlait constamment bien d’elle. C’était vraiment la belle-fille droite, elle en était fière. Elle était toujours en train de dire que c’était une bonne personne qu’elle s’occupait vraiment bien des enfants. Avant d’ajouter : Et du jour au lendemain qu’elle a disparu, quand on a demandé des explications, c’était une mauvaise mère, elle s’occupait jamais des enfants, elle avait un amant, elle a dû se radicaliser (…), elle a dû partir dans une secte, les enfants ils mangeaient à même les boîtes de conserve… », détaille-t-il.

Le témoin en question dément cette attitude de Delphine Jubillar énoncée par la famille. « Donc non, dire que c’était une mauvaise mère constamment au téléphone, que limite elle préférait son téléphone à ses enfants, ce n’est pas vrai. Et ça, c’est tout le côté de la famille de Cédric Jubillar qui n’a pas arrêté de la dénigrer. Et je trouve ça vraiment, le mot est faible, dégueulasse de dénigrer une personne en sachant que peut-être il lui a fait du mal. »

En mars dernier, lors de la diffusion du documentaire, cette même source avait affirmé que Cédric aurait menacé de tuer son épouse et de la faire disparaître. « Plusieurs fois avant la disparition, on l’a entendu dire à sa mère : ‘Oui je vais la tuer, je vais l’enterrer, personne va la retrouver. Elle veut me quitter, elle veut demander le divorce' », avait-il déclaré au micro de France Bleu Occitanie. 

La famille ainsi que les avocats des Jubillar ont formellement démenti ces accusations. 

 

Toutes les hypothèses restent envisageables 

Pour rappel, Delphine Jubillar, infirmière dans le Tarn, est portée disparue depuis décembre 2020 à Cagnac-les-Mines dans le Tarn. Une battue avait été organisée à Cagnac-Les-Mines, le 16 mai dernier. Cédric Jubillar s’était fait discret durant cette journée. Mais c’est plus tard qu’il a confié sa thèse sur la disparition de Delphine. 

Celui-ci évoquait l’hypothèse qu’elle aurait quitté volontairement le domicile familial. 

 

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes