Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

« La seule élection qui peut changer la vie des Français, c’est la Présidentielle », pour Sébastien Chenu, porte-parole du RN

Sébastien Chenu, porte-parole du Rassemblement national et député du Nord. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

« La seule élection qui peut changer la vie des Français, c’est la présidentielle », a martelé plusieurs fois, lundi 28 juin au soir, sur franceinfo, Sébastien Chenu, candidat du Rassemblement national (RN) battu lors du second tour des élections régionales, dimanche 27 juin, dans les Hauts-de-France. Un scrutin où le parti d’extrême droite n’a enregistré aucune victoire, alors que les sondages d’avant le premier tour donnaient les candidats du RN en tête dans plusieurs régions de France.

D’après Sébastien Chenu, les Français se sont désintéressés de ce rendez-vous électoral intermédiaire « parce qu’ils estiment qu’il ne peut pas changer leur vie. Les grandes problématiques comme l’immigration, l’insécurité, le chômage, sont gérés par le président de la République. »

Le porte-parole du RN considère que Marine Le Pen et Emmanuel Macron sont les seuls candidats à proposer une offre politique « radicalement différentes l’une de l’autre à l’horizon de la présidentielle. Les Wauquiez, les Pécresse, les Bertrand ont déjà la tête qui gonfle en pensant que les électeurs leur ont donné un billet pour 2022, mais ce n’est pas du tout le sens des régionales ».

Sébastien Chenu rappelle que sa formation politique, le Rassemblement national, sera « le premier opposant dans un grand nombre de régions pour préparer le rendez-vous de l’élection présidentielle. »

A lire aussi

  • Elections régionales en Île-de-France : Laurent Saint-Martin, candidat LREM, appelle à un « sursaut républicain »
  • Élections régionales : « plus vous voterez RN en Île-de-France, plus vous aurez des élus RN pour vous défendre », selon Jordan Bardella
  • Régionales en Paca : « La démocratie est piétinée. La victoire de monsieur Muselier dépend de la gauche et de l’extrême gauche », selon le RN Stéphane Ravier
  • Élections régionales : « En France, on banaliserait presque le fait d’avoir 70% d’abstention », regrette Patrick Mignola
  • Élections régionales : en Occitanie 12,19 %, ce n’est « pas une déception, au contraire c’est une performance », pour le LR Aurélien Pradié

Sujets associés

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes